Christian Ngan (promo 2002) : Madlyn Cazalis, l’entreprise de cosmétique au service des peaux noires

Après avoir entamé une belle carrière dans la finance à Paris, tu as pourtant décidé en 2012 de rentrer au Cameroun. Peux-tu nous dire quelle a été la raison qui t’y a poussé ?

Le déclic fût l’envie tout simplement de rentrer chez moi et apporter ma pierre à l’édifice. L’Afrique a besoin de ses fils pour son développement. Je pensais également que 10 ans passés en France, c’était bon, il était tant de rentrer. J’avais un foisonnement d’idées dans la tête et je voulais absolument les implémenter.

10 années auparavant, tu obtiens ton baccalauréat au lycée Fustel de Coulanges. Quels souvenirs de ton passage dans ce lycée français gardes-tu ?

Je garde un excellent souvenir de mes années lycée. J’ai profité à fonds beaucoup appris et me suis fait beaucoup d’amis. Certains de mes meilleurs amis, je les ai rencontrés au lycée. J’ai été triste lorsque le Conseil de Classe m’a suggéré de reprendre ma classe de seconde avec 11 de moyenne. J’avais de mauvaises notes dans toutes les matières principales, mais c’était un mal pour un bien car jusqu’en classe de Terminale j’étais en tête de classe et j’ai finalement eu mon Baccalauréat E.S. avec mention.

Ton diplôme en poche, qu’as-tu fait ? Vers quel secteur t’es-tu orienté et pourquoi ?

Très tôt j’ai été intéressé par l’économie et le monde de l’entreprise. C’est donc de manière logique que j’ai poursuivi cette voie. J’ai démarré par un DEUG en Sciences Economiques et Gestion à l’Université Paris 2 Panthéon-Assas, puis j’ai passé le Concours MESSAGE pour intégrer une MSG (Formation d’excellence en Gestion en Université). Après deux tentatives j’intègre finalement la MSG de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne à l’issue de laquelle j’obtiens une Licence de Gestion puis une Maîtrise de Gestion (Master 1 Science du Management). J’ai ensuite complété cette formation par un Master 2 en Gestion et Affaires Internationales, toujours à la Sorbonne accompagné d’un Certificat des Conseillers du Commerce Extérieur. Enfin, souhaitant m’orienter vers les métiers des fusions acquisitions et du Private Equity, j’ai passé un concours afin d’intégrer la meilleure formation dans le domaine, le Mastère Spécialisé en Ingénierie Financière (MIF) à l’EMLyon Business School.

Outre ces formations diplômantes, sur le plan professionnel, j’ai obtenu un Certificat honorifique de l’UCAC (Université Catholique d’Afrique Centrale) pour ma contribution au développement de la jeunesse camerounaise, mais également un Certificate for Invaluable Contribution for Sustainable Industrialization de l’Université des Nations Unies, de l’Université de Tokyo et de l’Université de Nairobi. En 2017, j’ai complété ma formation initiale par le Global Strategic Leadership Program de la Wharton School à Philadelphie et l’Agribusiness Program de la Harvard Business School à Boston. Le but de ces formations dédiées aux dirigeants étaient de m’ouvrir des perspectives pour mon business avec une vision plus globale mais également dans le but de me former à l’ouverture de mes activités à l’agro-industri

De ton expérience dans la vie active que peux-tu nous dire ? Quel est ton ressenti ?

Très bien, après de nombreux stages, j’ai bossé pour travailler dans le domaine auquel j’aspirais et j’ai été servi. J’ai travaillé dans le financement d’acquisitions (Leveraged Buy Out) à la Société Générale, le capital investissement chez Quilvest Private Equity, un fonds d’investissement avec 40 milliards de dollars sous gestion et le conseil en fusions et acquisitions chez Findercod, une banque d’affaires franco-américaine. J’ai eu à travailler sur de nombreux secteurs : télécommunication, luxe, pharmacie, BTP, services, biens de consommation, infrastructures, services financiers ou bien la restauration. Mes interlocuteurs étaient d’autres banquiers d’affaires, des Directeurs Généraux, Hedge Funds, Entrepreneurs, et Cabinets d’avocats. J’ajouterai que la transition d’étudiant à la vie professionnelle a été fluide car ma formation d’ingénieur financier était extrêmement professionnelle avec un lien école-entreprises très fort et tous les outils adaptés aux métiers du Haut de Bilan. Nous savions que nous allions travailler très dur. A titre d’exemple, je travaillais de 9h à minuit en moyenne avec des pics à 3h ou 4h du matin, week-ends compris.

Si nous nous en revenons à ton “retour au pays” comme on dit, il a été marqué par le lancement de ton groupe Madlyn Cazalis, peux-tu nous le présenter ?

Madlyn Cazalis (www.madlyncazalis.com) est née de la volonté de créer un acteur fort de la cosmétique naturelle africaine capable de fournir des produits adaptés à la peau noire et à l’environnement dans lequel les africaines vivent. De même, il est question de lutter contre le phénomène de dépigmentation de la peau à travers la revalorisation la couleur de peau noire. Pour autant, nos produits sont adaptés à tous types de peaux. Nous utilisons à 90% des ingrédients naturels locaux (aloe vera, beurre de karité, beurre de cacao, concombre, chou rouge, carotte, citron, coco etc.) ce qui contribue à encourager la consommation locale et de plus, nos formulations sont adaptées à notre environnement.

As-tu rencontré des difficultés de lancement ? Particulièrement sur l’aspect ressources humaines ?

Bien entendu, les ressources humaines sont une grande difficulté lorsqu’on démarre son entreprise au Cameroun. Pour certains postes il est souvent difficile de trouver les personnes “bien formées” ou qui s’imprègnent au mieux de la vision et de la culture de l’entreprise. C’est la raison pour laquelle la formation joue un rôle majeur dans le développement de son personnel. Les autres difficultés rencontrées ont été les complexes de certains consommateurs face aux produits étrangers, la faiblesse des initiatives permettant d’encourager l’industrie locale et la lourdeur administrative.

Des difficultés que tu auras pu surmonter jusqu’à ce jour et nous ne pouvons que t’encourager en ce sens. En outre, tu as récemment annoncé sur tes réseaux sociaux le lancement de Gann Industries. Qu’est-ce ?

Je vous remercie. Alors Gann Industries est une branche de Madlyn Cazalis Group dédiée au conseil en ingénierie industrielle, à la mise en place de sites industriels, de fabrication et fournitures d’équipements industriels. Elle a pour vocation d’assister les clients dans l’ingénierie et le développement de produits dans des secteurs très variés tels que l’agro-industrie, les biens de consommation, l’agriculture, la chimie, le secteur forestier, la construction, la santé et les services.

Nos activités vont aussi bien de la fabrication de cuves de stockage à la construction complète et l’aménagement d’une usine clé en main. Nos équipes composées d’ingénieurs et de techniciens apportent leur expertise et expérience internationale pour mener à bien ces projets.

Enfin, de toi qui as osé, sauter ce pas, auquel nombreux pensent mais peu se lancent réellement, particulièrement ceux qui rentrent et souhaitent se lancer dans l’entrepreneuriat, quel message transmettrais-tu ?

Un entrepreneur qui se lance dans notre contexte culturel et économique doit s’armer de beaucoup de courage. Je recommande mon concept PATH (Patience, Audace, Travail et Humilité).

  • La patience car nous sommes dans un univers lent et, aussi dynamique soit-il, l’entrepreneur devra se mettre au diapason et comprendre les process et modes de fonctionnement locaux.
  • L’audace car personne ne vous tiendra la main, il faudra aller chercher votre réussite.
  • Le travail car comme dit une expression camerounaise célèbre : « Si tu dors, ta vie dort ».
  • Enfin, l’humilité car sachez qu’il existe toujours des personnes qui ont vu, fait ou se sont sacrifiées avant vous, nous ne réinventons pas la roue, nous utilisons toutes ces expériences pour créer quelque chose de neuf et efficace.

Cet article est paru le 27 octobre 2020.

Propos recueillis par Dona Biyong (promo 2014).

Interviews d’alumni


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s